Le réseau de santé

 

PÉRINICE A OBTENU L´AGRÉMENT DE LA DRDR EN TANT QUE RÉSEAU DE SANTÉ EN 2005 ET SON RENOUVELLEMENT EN 2007

Le réseau a pour objet la prise en charge transversale des troubles de la statique pelvienne et de l´incontinence urinaire et/ou anale et l´éducation des patient(e)s permettant la prévention de ces troubles.

Depuis octobre 2006, Périnice est également un organisme agréé par la HAS au titre de l´évaluation des pratiques professionnelles.
Ce réseau regroupe 500 professionnels de santé sur toute la région Nord Pas-de-Calais, issus des huit spécialités impliquées dans la périnéologie (Urologie, Gynécologie, Gastro-Entérologie, Chirurgie Viscérale, Radiologie, Rééducation, Neurologie, Gériatrie), des médecins généralistes et les structures HAD. Périnice, agréé par la HAS, est donc habilité à dispenser la formation.

La multi-disciplinarité du réseau permet une homogénéisation des soins
et de l´éducation des patients, une diffusion de l´information à tous les acteurs de soins concernés, une définition précise de la trajectoire optimale du patient ou de la patiente souffrant d´incontinence urinaire et/ou anale ou de troubles de la statique pelvienne, et une activité de recherche.
 

MISSION

Prise en charge
Améliorer la prise en charge de l´incontinence grâce à un traitement transversal par des structures coordonnées sur le territoire. Décloisonner la prise en charge pour qu´elle soit adaptée à chaque patient(e) dans un rayon de 50 km de son domicile.

Recommandations
Bâtir et diffuser auprès des professionnels de santé des recommandations de bonnes pratiques en matière de prise en charge de l´incontinence.

Évaluation
Développer l´évaluation des pratiques professionnelles sur la base des recommandations de bonnes pratiques, d´outils informatiques et de collaboration avec des partenaires extérieurs.

OBJECTIFS

Shade 

Pour les patients et leur famille :

  • Réduire le coût de l´incontinence.
  • Bénéficier d´une prise en charge globale.
  • Optimiser l´efficacité des prises en charge.
  • Lutter contre le handicap.

Pour les professionnels de santé :

  • Elaborer des référentiels.
  • Donner l´accès au E-learning et aux recommandations de bonnes pratiques.
  • Dispenser les formations requises, améliorer les compétences.
  • Favoriser la mobilité des professionnels en formation.
  • Constituer un réseau performant.
  • Faire vivre un outil informatique commun.
  • Permettre à tous l´accès à la recherche.

Pour les établissements de santé :

  • Réduire significativement les durées de séjour.
  • Améliorer la gestion des flux de patient(e)s.
  • Fluidifier la prise en charge.

Pour les institutions :

  • Définir la trajectoire optimale et optimiser la coordination.
  • Réduire à long terme les coûts liés à l´incontinence.
  • Définir précisément les économies obtenues.

Partager cet article...